Feu bactérien : traitement anti maladie

Provoqué par la bactérie Erwinia amylovora, le feu bactérien est une maladie grave qui affecte les feuilles et les fleurs des arbres à pépins. Les bouquets floraux ou les pousses du printemps noircissent et se dessèchent. Les rameaux se courbent en crosses. Les feuilles semblent brûlées par le feu. 

Feu bactérien

Dans la plante, l’activité d’Erwinia amylovora provoque l’arrêt de la sève montante. La maladie se manifeste alors par le dessèchement de la zone infectée vers l’extrémité du rameau, en premier lieu, puis le dessèchement des parties aériennes en progressant de haut en bas. 

Cycle de développement

Résistant au froid, Erwinia amylovora hiverne dans les chancres de la plante hôte. Dès 10°C, elle entre en activité pour atteindre son rythme optimal de multiplication entre 24° et 27°C, si l’humidité requise est suffisante. Au printemps, les chancres et les exsudats sucrés, attractifs pour les insectes sont à l’origine de nouvelles contaminations. La bactérie peut également se disséminer sous forme de filaments fins facilement dispersés par le vent et la pluie. La pénétration de la bactérie se fait par les ouvertures naturelles ou les blessures (plaies de taille, dégât de gel,…).

Il n’existe aucun traitement curatif efficace permettant d’éliminer la bactérie installée. Il faut donc au maximum prévenir les attaques et limiter la dissémination de la bactérie si elle est déjà présente.

Lutte prophylactique : arracher et brûler les plantes trop atteintes, travailler par temps sec.

Lutte phytosanitaire :

Pour optimiser l’efficacité de vos fongicides, nous vous conseillons les adjuvants :